Une charte éditoriale est LE document officiel au sein d’une entreprise pour tout travail rédactionnel et stratégie de contenu.

Elle va vous servir de ligne directrice pour créer du contenu web de qualité pour votre communication : sur votre blog, votre site, et même sur vos réseaux sociaux.

Avant de passer aux 4 étapes essentielles pour définir une charte éditoriale efficace pour le web, je me dois de répondre à une question que je m’étais posée lorsque j’ai élaboré la charte éditoriale de Blune pour un de mes projets de formation, et qui est probablement présente dans beaucoup d’autres esprits…

Doit-on dire charte éditoriale ou ligne éditoriale ?

Et bien, après plusieurs recherches et au fil de mon travail sur le projet, j’ai saisi la différence. En fait, tout dépend ce que vous cherchez à faire. Vous souhaitez définir un style d’écriture, une tonalité ? Déterminer des champs sémantiques ? Vous parlez donc de ligne éditoriale.

Ce n’est qu’une partie de la charte éditoriale. En effet, la ligne éditoriale figure dans votre charte éditoriale.

Mais, quelles sont les autres parties, alors ? Allez, regardons ensemble !

Étape 1 : définissez vos objectifs et connaissez votre cible

Vos objectifs

Le point primordial à fixer est la définition de vos objectifs de communication. Cela passe d’abord par la révision de votre mission en tant que marque ; c’est-à-dire votre but principal.

Ensuite, définissez des objectifs SMART, sur court et moyen terme.

Si vous n’avez pas d’objectifs précis, votre charte éditoriale n’aura aucun sens, et donc vos contenus ne seront pas bons – et probablement mal ciblés par la même occasion.

Les cibles justement, venons-en !

Les cibles

Il est important de bien connaître votre cible, puis de concevoir des personas, en vous posant ces questions :

  • Est-ce que je veux attirer des entreprises (B2B) ou des particuliers (B2C) ?
  • Comment se présente la personne type à qui je souhaite m’adresser ?
    • Est-ce une femme, un homme ? Quel âge a-t-elle, où habite-t-elle ?
    • Est-elle en couple, a-t-elle des enfants ?
    • Quels sont ses centres d’intérêts ?
  • Quel est le rythme de vie de ma cible ? Son métier ? Quel est son salaire ?
  • Sur quels canaux de communication est-elle présente ? Quel est son comportement sur ces canaux-là ?

Mais comment savoir tout ça ?
En général, le service marketing d’une entreprise s’en charge. Attention, parfois et suivant ses objectifs, il est bien de réétudier ses cibles !

Si vous avez déjà une certaine notoriété, une communauté plutôt bien formée ou un fichier client satisfaisant, vous pouvez également leur poser directement ces questions, notamment via des sondages ou des questionnaires.

Vous pouvez aussi reprendre les reporting de vos données online afin d’examiner le comportement de votre communauté, vos prospects ou vos clients : étudiez le trafic web et son origine, les données démographiques, etc.

Étape 2 : concevez votre ligne éditoriale

L’angle de communication

Il reflète les valeurs et l’univers de votre marque. C’est ce sur quoi vous allez diriger votre façon de vous adresser à votre cible.

Nous connaissons tous la publicité « les produits laitiers sont nos amis pour la vie ! », n’est-ce pas ? Les Produits Laitiers ont décidé de miser sur un univers enfantin, humoristique.
Leur angle de communication ? Les jeux de mots, les expressions avec le terme « lait » ou les éternels questionnements !

Regardez sur quoi nous tombons directement lorsque nous allons sur leur site :

Exemple ligne éditoriale produits laitiers site

Si vous allez faire un tour sur leur compte Twitter par exemple, vous retrouverez le même angle de communication :

Exemple ligne éditoriale produits laitiers twitter

Les thématiques

Elles vont découler de votre angle de communication et l’affiner : choisissez des thématiques clés pour vos futurs articles ou publications.

Vous pouvez aussi intégrer à cette étape, ou y consacrer une partie unique dans votre charte, deux points très importants :

  • le rubriquage : c’est-à-dire approfondir vos thèmes en pensant à des futurs sujets et en disant quelles seront les rubriques de votre blog ;
  • et le SEO : recherchez et notez vos mots-clés principaux. Aidez-vous par exemple de Ubersuggest ou du Keyword planner de Google.

Les champs lexicaux

Décidez ensuite du vocabulaire à adopter dans votre rédaction, puis définissez plus en détail avec des champs lexicaux, notamment en reprenant vos thématiques.

La tonalité et le style

Reprenez l’étude de votre cible et voyez quel style et quel ton employer :

  • Vouvoyer ou tutoyer ? Utiliser le « on », le « je » ou le « nous » ?
  • Langage courant ou soutenu ?
  • Tonalité dynamique, sobre, neutre ?
  • Style amical, poli, amusant ?

Vous avez un large choix, faites marcher votre imagination mais surtout, restez cohérent avec les étapes précédentes !

Étape 3 : pensez à la diffusion dans votre charte éditoriale

Supports de publication

Cette étape pourrait également figurer dans la ligne éditoriale, mais je préfère la séparer. Il s’agit ici de choisir des canaux de communication : site web, blog, newsletter, réseaux sociaux. Dans ce cas : lesquels ? Précisez s’il faut s’inscrire sur un réseau social où vous n’êtes pas présent mais où votre cible est active !

Planning de diffusion

La fréquence de publication peut être souvent négligée, mais elle est cruciale !
Étudiez-la en fonction de votre cible, de son rythme de vie. Faites des essais en regardant vos statistiques et ajustez votre fréquence autant de fois que nécessaire, notamment sur les réseaux sociaux.

Par contre, une fois la bonne fréquence trouvée, restez régulier !

via GIPHY

Pour adopter cette régularité, la publication des contenus s’organise, se planifie dans un calendrier de diffusion.

Personnellement, j’utilise beaucoup Trello, un outils de gestion de projet. Il vous permet de planifier vos tâches et de les retrouver sous forme de liste ou de calendrier.
De plus, et ça c’est top quand on est plusieurs à gérer du contenu, vous pouvez attribuer des membres aux tâches, suivre leur évolution et laisser des commentaires.

Étape 4 : élaborez des règles internes

Attribuer des rôles

Continuons avec la notion de travail en équipe. Lorsque la création de contenu implique plusieurs personnes, l’attribution de rôles est primordiale pour une bonne organisation.

Dans votre charte éditoriale, listez les personnes en charge de la rédaction, celles qui s’occuperont de la relecture, de la validation et celles qui mettront en ligne le contenu.

Règles d’écriture

Nous arrivons au dernier point à respecter pour rédiger une charte éditoriale web, déterminer des règles rédactionnelles !

Autrement dit, veillez à donner des axes à respecter, comme :

  • Des consignes d’orthographe (éviter les fautes, c’est mieux ;)) et de grammaire ;
  • Des règles et indications sur l’utilisation de la ponctuation ;
  • Le calibre des paragraphes, des phrases et des mots ;
  • Ou encore la structure de vos contenus et le maillage interne.

Le conseil bonus de conclusion

Pour conclure ces 4 étapes, je souhaitais vous donner un conseil que j’ai appris pendant ma formation et que je trouve très utile pour ce document de référence.

Il sera lu et repris par plusieurs personnes chargées de contenu, et il peut être composé d’un bon nombre de pages. Et si vous le rendiez agréable à lire et esthétique ?

Sans passer des heures sur la mise en page, vous pouvez utiliser des couleurs en cohérence avec votre charte graphique mais aussi… mettre des exemples !

Réservez un encart « à faire et ne pas faire » à la fin de votre charte éditoriale pour illustrer, par exemple, les règles d’écriture énoncées ou la tonalité à adopter.

En résumé

Résumons tous les points clés à suivre pour la confection d’une charte éditoriale : fixez vos objectifs et connaissez bien votre cible, élaborez votre ligne éditoriale avec notamment un bon angle de communication adapté à votre cible, une tonalité, un vocabulaire propre à vos valeurs ou encore une liste de thèmes pour coordonner votre contenu.

Enfin, organisez-vous en planifiant la publication de vos contenus avec l’aide de bons outils et posez des règles d’écriture, sans oublier d’illustrer le tout !

Vous voilà bien rodé pour rédiger une charte éditoriale web efficace avec une communauté ravie de vos contenus !

Equipe heureuse

Et vous, avez-vous déjà rédigé une charte éditoriale ? Si oui, qu’avez-vous l’habitude de mettre dedans ?


Rédiger une charte éditoriale web

Si cet article vous a plu ou vous a appris quelque chose, n’hésitez pas à le partager sur vos réseaux sociaux ! 🙂


Mélanie Jardillier

Community Manager - Chargée de communication digitale

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.